François Weigel

 

 World Classical Music Award (2002) - Midem Cannes

Choc Special Award (2001) - Monde de la Musique

CD des Monats (2000) Rondo Magazin

10/10 (2000) Classics Today

Editor’s Choice (2000) - Gramophone

10/10 Rating (2000) - Repertoire

5/5 Diapasons Rating (2000) - Diapason

Classical Heat (2002) - Naxos

 



  

       

 



Magnificent ! Following the score with this performance is an incredible delight. Francois Weigelmake a splendid piano soloist, as tecnically secure and musically knowing as any.

David Hurwitz - 12/2000

"Rating 10/10" - Classics Today



The opening of Turangalîla is absolutely gripping, quieter moments are beautifully phrased and ebullient passages certainly lack no enthusiasm or joy.

Christopher Dingle

10/2000 - BBC Music Magazine



A Turangalîla with all the expressive power the score needs, and its equally well-played coupling provides and opportunity to enjoy less frequently heard Messiaen.

Arnold Whittall - 11/2000

"Editor's Choice" - Gramophone



The Polish National Radio Symphony is easily the cleanest playing orchestra of the current crop. François Weigel imbues the difficult piano part with personnality, eschewing the crystalline approach of most of his predecessors…

Robert Kissinger - 04/2001

Fanfare



Wit’s partnership with this orchestra and soloist has got to be one of the best-kept secrets in orchestradom…and is much to be preferred to some in-concert recordins of Turangalîla.

Arved Ashby - 01/2001

American Record Guide



La nouvelle version de la Turangalîla-Symphonie, enregistrée par un exemplaire Orchestre de la Radio Nationale de Pologne, est plus que remarquable par son extrême clarté, sa précision rythmique et ses couleurs fauves.

Patrick Szernovicz - 01/2001

"Choc" - Monde de la Musique



Clarté apollinienne et folie dionysiaque parcourent cette nouvelle version. Cette lecture est un hymne à la vie. Le piano s’est calmé des ardeurs percussives trop souvent entendues pour épouser un jeu plus scintillant et plus trillé : a-t-on jamais entendu pareille retenue mystique, plus beau toucher ? On  restera, et pour longtemps, fasciné par cette version himalayenne.

Sylvain Gasser - 12/2000

"10/10" - Répertoire



Partition en main, on se régale des détails, on admire la précision des rythmes, le respect des nuances, des attaques, l’équilibre des plans sonores, le rapport des remarquables solistes.

Jean-Yves Bras - 12/2000

"5 Diapasons" - Diapason



Der Pianist Francois Weigel meistert den enorm schwierigen Klavierpart mit souveräner  rhythmischer und agogischer Gestaltungskraft. Er kann es mit jedem anderen Pianisten, der sich an dem Werk versucht hat, aufnehmen. Wunderbar die weltabgewandte Ruhe des sechsten Satzes « Jardin du Sommeil » mit einer unendlichen Melodie und den abgeklärt schimmenden Klavierfigurationen !

Thomas Schultz - 12/2000

"Klassik CD des Monats"

Rondo Magazin



Choix audacieux pour un orchestre polonais, le disque d'Antoni Wit est une surprise absolue. Non seulement cette Turangalîla est l'une des plus exactes, des plus inspirées et des mieux enregistrées qui soient, mais l'audition révèle des couleurs instrumentales, des voix intérieures et d'autres raffinements absents des autres enregistrements, et l'importance que prend ici le piano est à souligner.

Claude Gingras

"5 étoiles" (Montréal) - La Presse



Une enivrante "Turangalîla" à l'Orchestre National de Lille. Un orchestre dans ses grandes dimensions, sous l'excellente direction de Paul Polivnick. Le piano, joué par François Weigel, avec ses interventions constantes au fil des dix mouvements de la symphonie, est ici soliste. Poétique et magistrale, envoûtante et mystérieuse, enivrante : la Turangalîla est sans doute l'une des pièces les plus inventives et les plus accomplies du maître.

Jean-Marie Duhamel - 15/11/06

La Voix du Nord



Symphonie Turangalîla : Ivresses mélodiques et rythmiques. Le piano, tenu avec netteté par François Weigel,  y joue le rôle central. Il catalyse, relance, conclut. Il déchaîne la tempête des percussions et des vents, il apaise les mouvements obsédants des cordes, il martèle, par des accords plaqués, des intentions amplifiées par l'ensemble. François Weigel, très à l'aise dans ce répertoire étincelant, a été comme le second du chef !

L'Alsace 31/01/07



ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE LA RADIO NATIONALE POLONAISE

Sonorités cosmiques ! Le pianiste François Weigel mérite d’être fortement applaudi. Une technique parfaite et une phénoménale musicalité lui ont permis de présenter la partie virtuose de piano avec précision. Weigel fait preuve d’une grande sensibilité aussi bien dans les pianos intimes que les forte expressifs. Des applaudissements orageux ont terminé le concert.

julia braun - 15/12/1998

Gazeta Wyborcza



 

FRANCOIS WEIGEL 

played Messiaen's Turangalîla Symphony

for piano solo and orchestra

with the followings : 

Orquesta Sinfónica de Mineria - Mexico (Carlos Miguel Prieto) in 2012

Saint Petersburg Academic Philharmonia (Nicolai Alexeev) in 2010

Estonian National Symphony Orchestra (Nicolai Alexeev) in 2010

Sofia Philharmony Orchestra (Alexei Kornienko) in 2009

Warsaw Phillharmonic Orchestra (Antoni Wit) in 2008

Orchestre Symphonique de Mulhouse (Daniel Klajner) in 2007

Orchestre National de Lille (Paul Polivnick) in 2006 

Polish Radio National Symphony Orchestra (Antoni Wit) in 1998

Cairo Symphony Orchestra (Ahmed El Saedi) in 2017

 

 



 © 2017 François Weigel. All rights reserved. © Photos Caroline Doutre