François Weigel

►News                                                                                                                           

    Pianiste, compositeur et chef d'orchestre, François Weigel a étudié à la Musikhochschule de Cologne (le piano et la composition) à l'Ecole Normale Supérieure de Musique (la direction d'orchestre) et au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il a obtenu plusieurs premiers prix (en analyse, piano, musique de chambre). Il a été l'élève de Günther Ludwig, Yvonne Loriod, Olivier Messiaen, Alexis Weissenberg.

    Il a donné de nombreux récitals dans les grandes villes d'Europe parmi lesquelles Vienne, Salzburg, Graz, Klagenfurt, à la Philharmonie de Berlin, Hamburg, Bonn, Essen, Bruxelles, Genève, Oslo, Bergen, Stavanger, Varsovie, Katowice, Riga, Tallinn, Belgrade, Zagreb, Ljubljana, Naples, Verone, Stresa, à Paris, Salle Gaveau, Théâtre du Châtelet, Salle Pleyel; dans les festivals internationaux d'Evian, de Radio-France-Montpellier, Aix-en-Provence, des Flâneries de Reims, de La Roque d’Anthéron, Peralada, Ravello, mais aussi dans les opéras de Avignon, Lille, Marseille, Nancy, Nice, Tours, Versailles, Buenos Aires, Dallas.

   En tant que soliste, il a été l’invité de l'Orchestre Philharmonique de Hamburg (Ingo Metzmacher), l'Orchestre de la Suisse Romande (Pinchas Steinberg), l'Orchestre Philharmonique de Radio-France (Marek Janowski), l'Orchestre National de Lille (Paul Polivnick), l'Orchestre National d'Ile de France, l'Orchestre National de Lorraine (Jacques Mercier), l'Orchestre Philharmonique de Montpellier (Enrique Diemecke), le Nouvel Orchestre de Saint-Etienne (Patrick Fournillier), l'Orchestre Symphonique de Mulhouse (Daniel Klajner), la Philharmonie des Nations (Laurence Dale), l'Orchestre Philharmonique National de l'Université de Mexico (Carlos Miguel Prieto), l'Orchestre de la Radio et l'Orchestre Philharmonique de Belgrade (Emil Tabakov), l'Orchestre Philharmonique de Sofia (Alexei Kornienko), l'Orchestre Symphonique du Caire (Ahmed El-Saedi), l'Orchestre Symphonique National d'Estonie et l'Orchestre Philharmonique de Saint Petersburg (Nicolai Alexeev), l'Orchestre National de la Radio de Pologne et l'Orchestre Philharmonique de Varsovie (Antoni Wit).

   Il a également dirigé les orchestre de chambre de Brastislava, de Lituanie, le Bilkent Symphonic d’Ankara, le Zagreb Chamber Orchestra pour lequel il a écrit de nombreuses transcriptions. L'Opéra de Paris Bastille l'a régulièrement sollicité pour préparer et diriger les chœurs, notamment dans les productions contemporaines d'Adriana Mater de Kaija Saariaho, de Saint François d'Assise de Messiaen, mais également dans le grand répertoire allemand (Wozzeck, Tannhäuser, Die Frau ohne Schatten). 

   Ses partenaires privilégiés en musique de chambre ont été le Belvedere Trio Wien (composé de membres du Philharmonique de Vienne) ou le Quatuor Amarcord (solistes du Philharmonique de Berlin). Il a donné de très nombreux récitals avec des chanteurs de renommée internationale comme Inva Mula, Sophie Koch, Laurence Dale, Ferruccio Furlanetto, Ruggero Raimondi.

   Personnalité atypique, on peut également le retrouver partageant la scène avec DJ Doctor Bone, coqueluche de la dance-floor de New York, improviser en direct sur France Musique sur des notes données par le public ou encore dans des programmations intégrant les pages virtuoses de  Fats Waller. Il a formé notamment un duo d'improvisations avec le pianiste de jazz Pierre de Bethmann ainsi qu'un duo de concert avec l'interprète d'instruments rares Thomas Bloch. Il donne régulièrement des conférences publiques en Autriche. 

   On a pu l’entendre à la télévision, sur TF1 avec Patrick Poivre d’Arvor, sur France Télévision avec Eve Ruggieri, Patrick de Carolis, sur LCI, la Deutsche Welle, sur France-Inter avec Frédéric Lodéon, Stéphane Bern. Plusieurs récitals ont été  diffusés sur la Radio Suisse Romande, la Deutsche Rundfunk, la Radio Nationale Norvégienne, Radio Classique et France Musique. 

   L'enregistrement de la Symphonie Turangalîla de Messiaen chez Naxos avec l’Orchestre National de la Radio de Pologne a été salué par la critique internationale comme une version de référence récompensée par un Choc du Monde de la Musique, Dix de Répertoire, Cinq Diapasons, Editor’s Choice chez Gramophone et un Classical Music Award du Midem. 

   François Weigel a reçu les prix de la Fondation Yehudi Menuhin, de la Fondation Philip Morris, de la Fondation Yves Saint Laurent, ainsi que les Palmes Académiques pour son engagement artistique auprès des lycées français.

© Valmalete/TransArt francoisweigel.com

"Un splendide soliste, aussi sûr techniquement qu'à la musicalité sans comparaison".

"Un incroyable délice".

BBC Music Magazine 12/2000

"Un jeu de velours, une sensibilité à fleur de peau, le toucher de l’âme…"

Ouest France 12/11/1999

"Un merveilleux artiste complet, à la fois, pianiste, compositeur et chef d'orchestre".

"Irrésistible !"

Le Figaro 20/01/2010

 



 

 Télécharger en format PDF



 © 2017 François Weigel. All rights reserved. © Photos Caroline Doutre